La plongée sous-marine, un défi qui en vaut la peine! La gestion du stress.

La plongée sous-marine est fascinante et plusieurs s'essaient avec raison, puisque c’est simplement magique de se retrouver sous les flots dans un environnement que la gravité ne semble pas connaître. La sensation que l’on y ressent est unique, c’est un univers qui n’a pas d’équivalent sur terre et qui vaut la peine d’être visité. Toutefois, malgré le charme qu’à la plongée sous-marine, tout le monde n’a pas la même aisance sous l’eau et parfois l’expérience peut en être affectée. Cependant, malgré le défi que la plongée représente pour certains, il est tout à fait possible de développer son confort sous l’eau et d’apprendre à s’y sentir chez soi.

Le stress

En tant qu’humains, nous sommes des mammifères terrestres, il est normal de se sentir plus confortable sur terre que sous l’eau. De plus, notre besoin de respirer et notre absence de branchies contrairement aux poissons semble effectivement justifier ce sentiment. Mais il ne faut pas oublier que nous avons un lien particulier avec l’élément aqueux, après tout c’est dans celui-ci que nous nous développons avant la naissance. Nous avons évolués en gardant des adaptations qui ont favorisées notre survie au fil du temps et le stress en fait partie. Dans la vie de tous les jours, nous le ressentons et il nous est utile ou non dans diverses situations. Quand vient le temps de se mettre à l’eau, certaines personnes peuvent le ressentir et se sentir en danger par l’eau. C’est tout à fait normal, l’inconnu aura toujours un effet inquiétant sur l’humain, mais ce n’est pas parce que ce stress est présent qu’il faut lui donner raison trop rapidement. Il faut se laisser une chance d’apprivoiser l’eau. Évidemment, au départ la sensation de dépendre d’un détendeur et d’une bouteille d’air pour respirer, par la bouche qui plus est, rajoutent à l’inconfort possible de la plongée sous-marine lorsque l’on en est à ses débuts et que l’on s’adapte encore. C’est tout à fait normal de ressentir cela et c’est pourquoi les cours de plongée sous-marine existent, pour apprendre aux élèves à se sentir à l’aise sous l’eau et apprendre à apprécier la plongée sans se laisser déranger par les aspects techniques.

Le vidage de masque

Le vidage de masque est un des exercices qui cause le plus de soucis parce qu’il implique d’avoir de l’eau dans son masque. Plusieurs ne sont pas confortables avec la chose et ont peur que de l’eau entre dans leur nez. Toutefois, il n’y a rien de dangereux à enlever son masque, il n’est pas nécessaire à part du fait qu’il est bien utile pour voir son environnement plus clairement. Ce n’est parce tu n’as plus de masque sur ton visage que de l’eau va rentrer dans ton nez. Physiologiquement, même si de l’eau entrait dans ton nez, ça ne changerait rien, tant que tu as ton détendeur en bouche et que tu assez d’air dans ta bouteille, tout va bien. Dans le pire des cas, tu as un peu d’eau dans les sinus et tu vas difficilement t’en rendre compte.

La gestion du stress

Comme il a été mentionné plutôt, le stress est naturel et est une des raisons pour lesquelles l’humain a réussi à évoluer et survivre à plusieurs situations. Il est donc tout à fait normal de ressentir un stress face à la plongée dans l’optique où la chose demande une adaptation et représente un certain lâcher-prise dans la conscience du fait que l’on est sous l’eau, à plusieurs mètres de profondeur et dépendant d’un détendeur relié à une bouteille d’air pour respirer. La gestion du stress passe par l’identification du problème, savoir exactement ce qui créer ce sentiment oppressant permet d’analyser la situation pour la rationaliser. C’est d’ailleurs le rôle de l’instructeur d’accompagner l’élève dans son adaptation au monde sous-marin et l’aider de manière à rationaliser ses craintes pour qu’il soit plus à l’aise sous l’eau. La pratique en piscine sert exactement à cela puisque c’est vraiment un processus d’adaptation et que personne n’est parfaitement à l’aise lors de sa première plongée, il y a toujours un élément qui demande plus d’effort et qui n’est pas naturel. La respiration, par exemple, est loin d’être naturelle par la bouche et la ventilation est différente de celle sur terre. Souvent, on peut ressentir un manque d’air au niveau du volume lorsque l’on respire, mais ce n’est que psychologique parce que l’air est comprimée et nous ressentons le besoin mal fondé d’en avoir plus. En étant stressé, le volume respiratoire utilisé est plus grand que lorsque l’on est détendu ce qui n’aide pas le phénomène. D’où l’importance de parler avec son instructeur et de le laisser vous aider lors de votre cours pour que vous puissiez être le plus confortable possible sous l’eau.

En tant que plongeurs, nous devons nous adapter à ce nouvel environnement et aux aspects techniques qui y sont nécessaires. Aucun plongeur est né avec une aisance parfaite sous l’eau avec un détendeur dans la bouche. C’est quelque chose qui se travaille et se développe, c’est d’ailleurs le rôle de votre instructeur de vous accompagner à travers tout cela. La plongée sous-marine est fascinante et est adaptée à tous, seulement faut-il de donner la chance de s’y adapter.

Qui est Total Diving

Depuis 1975, Total Diving continue de fournir des services exceptionnels à la communauté de la plongée sous-marine. Nous sommes les leader au Canada en plongée et nous sommes le détaillant numéro un d’Aqua Lung et d’Apeks depuis quatre ans. Notre boutique en ligne vous fournit tout ce dont vous avez besoin, sans avoir à passer par notre boutique à Montréal. En tant qu’école de plongée, nous enseignons avec attention à nos étudiants et, en tant que centre de développement de carrière PADI de renommée mondiale, nous formons des instructeurs et divemasters exceptionnels. Restez au courant des actualités, des produits et de la communauté

Alexandre Goudreau
Écrivez le premier commentaire...
Laisser un commentaire