Comment ne pas avoir l’air d’un débutant quand on commence à plonger

Dans la vie, commencer quelque chose de nouveau, c’est jamais facile. Que ce soit commencer la flûte, le skateboard ou parler une nouvelle langue, ça demande beaucoup de pratique, mais c’est à force de pratiquer qu’on apprend et qu’on s’améliore. Se tromper fait partie du processus et souvent c’est ce qui nous permet d’apprendre plus rapidement en se basant sur nos erreurs pour les corriger. Personne est parfait et dites vous que tout le monde est passé par là un jour et qu’on doit tous commencer quelque part. Il n’y a rien de mal à être un débutant et au contraire c’est bien d’explorer de nouvelles choses, sortir de sa zone de confort. La plongée n’est pas une exception à la règle et ça demande le même effort pour progresser en tant que plongeur. Pas de besoin de se prendre au sérieux, on peut juste plonger et s’amuser. Croyez-moi, il n’y a rien de mal à être un débutant, mais en attendant voici quelques petits trucs pour ne pas trop en avoir l’air.

Éviter de mettre son masque sur son front

Mettre son masque sur son front est un peu controversé parce que c’est un réflexe et que PADI apprend à ses élèves, lors du cours Rescue et dans les cours qui suivent, à être vigilant aux signes de paniques. Mettre son masque sur son front, sans nécessairement en être un pourrait laisser voir de la panique, et si vous le faites vous vous ferez sûrement demander de le mettre à votre cou pour voir que vous réagissez et que vous êtes en possession de tous vos moyens. Au-delà de ça, avoir son masque à son cou plutôt que sur sa tête évite de le perdre après qu’une vague l’ai fait tomber. Quand ça nous arrive, on s’en rappelle et ça ne survient généralement plus, mais c’est facile à éviter.

Mettre le bouchon sur son premier étage

Lorsque vous finissez d’utiliser votre détendeur, vous devriez prendre le réflexe de mettre le bouchon afin que le premier étage ne soit pas exposé à l’extérieur et à l’humidité afin d’éviter qu’il ne se dégrade plus rapidement qu’il ne le devrait à cause de la rouille ou d’accumulation de débris. Cela dit, certains détendeurs sont étanches et ils ne peuvent pas être endommagés par de l’eau qui entre ou autre chose, mais tout de même, ça vaut la peine de mettre le bouchon, c’est une bonne habitude à prendre qui prend deux secondes à faire. Vous risquez de vous le faire dire par la boutique qui vous loue l’équipement si vous l’oubliez.

Mettre son wetsuit dans le bon sens

Mettre un wetsuit pour les premières fois peut être déstabilisant, ce n’est pas la pièce d’équipement la plus facile à enfiler. Contrairement à nos vêtements qui ont la plupart du temps des fermetures éclairs en avant, les wetsuits ont un fermeture éclair dans le dos. Assurez-vous donc qu’il soit dans le bon sens la prochaine fois que vous enfilerez un wetsuit.

Enlever de l’air efficacement en levant son Direct System

En plongée, il y a beaucoup d’éléments à retenir au début et c’est normal d’avoir besoin d’un certain temps pour s’y retrouver. Lorsque vous voulez vider votre BCD, soit votre veste permettant de contrôler votre flottabilité, il est important de lever votre Direct System, soit le boyau qui est à gauche de votre poitrine, afin qu’il soit au point le plus surélevé. Sinon, l’air ne sortira pas à cause qu’il remonte vers la surface, si vous mettez votre DIrect System vers le bas, vous n’arriverez pas à enlever de l’air de votre BCD. Il suffit de s’en rappeler, mais à force de plonger, ça ne devrait pas prendre trop de temps avant de devenir un réflexe.

Fermer la fermeture éclair de son dry suit

Fermer la fermeture éclair de sa combinaison étanche peut sembler stupide à mentionner, mais c’est arrivé bien trop souvent qu’un plongeur aille à l’eau pour voir sa plongée aussitôt terminée à cause de ça. C’est pour ça qu’il est important de faire une vérification avec son binôme pour s’assurer que tout soit en ordre avant de sauter à l’eau. Il suffit de demander à son binôme de l’aide pour fermer la fermeture éclair de sa combinaison étanche et d’être attentif à ce que l’on fait.

Ne pas toujours utiliser son Direct System

Quand j’ai commencé à plonger, j’avais tendance à utiliser mon Direct System pour enlever de l’air de mon BCD à chaque fois que je voulais descendre ou monter un peu. Ce n’est pas nécessaire, une fois que tu as établi ta flottabilité neutre au fond, tu peux monter et descendre un peu en utilisant uniquement ta respiration et te propulsant avec tes palmes. Ce n’est pas toujours évident, mais c’est quelque chose qui devient plus facile à force de plonger, ça vaut la peine d’essayer d’utiliser son Direct System le moins possible quand on n’en a pas de besoin.

Préparer son masque avant de plonger

Lorsque vous commencez la plongée sous-marine, il y a de fortes chances que vous aillez un masque neuf, et bien si vous ne le saviez pas, vous devez le préparer et le traiter afin d’enlever une fine couche de cire qui sert à le préserver. Vous pouvez faire cela avec de la pâte à dent et en frottant avec votre doigt, sinon il existe un produit spécifiquement fait pour cela, soit le Sea Buff. Par la suite, vous devez utiliser un anti-buée, le Sea Drop, en mettant une goutte sur chaque lentille (à l’intérieur) et laisser sécher quelques minutes. Lorsque vous vous mettez à l’eau, il ne vous reste plus qu’à rincer le masque et le mettre. Essayez de ne pas l’enlever pour éviter que l’humidité entre et fasse buer votre masque. Vous pouvez toujours utiliser de la salive, mais c’est moins efficace et si vous l’utilisez assurez vous de bien rincer votre masque par la suite pour éviter que des champignons ne se développent.

Vider son masque lors des plongées

Si vous êtes en pleine plongée et que vous avez de l’eau ou de la buée dans votre masque, n’attendez pas que ça parte tout seul, vous n’avez qu’à vider votre masque en appliquant une pression sur la partie supérieure, au niveau du front, en inclinant votre tête vers le haut et en expirant par le nez. Si vous avez de la buée dans votre masque et ne pouvez plus rien voir, vous n’avez qu’à faire la même chose après avoir laissé rentrer un peu d’eau dans votre masque et l’avoir fait circuler pour enlever la buée.

Équilibrer ses sinus tôt et fréquemment

En plongée, rien ne presse et il est important que vous ailliez au rythme de vos sinus. Équilibrer tôt et fréquemment permet d’éviter les complications liées aux oreilles en plongée. Vous devriez même prendre l’habitude d’équilibrer une fois à la surface juste avant de plonger pour faciliter la chose lors de votre descente. Si vous oreilles vous font mal ou que vous n’arrivez plus à les équilibrer, arrêter vous ou remontez un peu, mais ne forcez pas, si vous n’arrivez toujours pas à équilibrer, remontez! Mieux vaut une plongée ratée qu’un mois sans plongée à cause d’une blessure qui aurait pu facilement être évitée. En plongée, c’est important de s’écouter et d’aller au rythme de son corps.

Ne pas vider sa bouteille!

Lorsqu’on plonge, il est important de surveiller la quantité d’air qui nous reste, mais il faut également garder en tête de ne pas planifier d’arrêter la plongée à 0 psi! Vous devriez suivre la règle du tiers, soit un tiers de votre air pour aller, un autre tiers pour revenir et le dernier tiers pour que vous puissiez vous sortir de quelconque situation imprévue qui nécessiterait plus d’air. C’est une bonne habitude à avoir, après tout un bon plongeur est un plongeur qui est sécuritaire et qui connaît ses limites.

Absorber tout ce qu’on peut

Quand on commence la plongée, on est entouré de plein de personnes plus expérimentées que soi et c’est pour ça qu’on devrait essayer de retenir et absorber le plus d’informations possible pour que ce soit plus facile de plonger par la suite et de savoir comment réagir dans les situations auxquelles on n’a pas encore été confrontées.

Que vous soyez débutant ou vétéran, l’important c’est que vous vous amusiez le plus possible quand vous plongez, le reste viendra à force de faire des bulles, mais en attendant, ceci devrait vous aider un peu.

Nous sommes plongée Montréal

Depuis 1975, Total Diving a continué à fournir des services exceptionnels à la communauté de la plongée sous-marine. Nous sommes les chefs de file canadiens en plongée et nous sommes le détaillant numéro 1 d’Aqua Lung et d’Apeks depuis quatre ans. Notre boutique en ligne vous fournit tout ce dont vous avez besoin, sans avoir à passer par notre emplacement phare à Montréal. En tant qu’école de plongée, nous enseignons avec grand soin à nos étudiants et, en tant que centre de développement de carrière PADI de renommée mondiale, nous formons des instructeurs et des maîtres de divinité exceptionnels. Restez au courant des actualités, des produits et de la communauté Total Diving en lisant nos blogs. Nous ne sommes pas juste un magasin, nous sommes une famille qui ne fait que grandir avec chaque nouveau plongeur

Alexandre Goudreau
Écrivez le premier commentaire...
Laisser un commentaire